Modèles du territoire

A côté des images aériennes et des orthophotographies classiques, le territoire du Grand-Duché de Luxembourg est modélisé sous différentes formes, à l'aide de données relevées par voie aérienne.

Les produits suivants sont disponibles:

Les bâtiments en 3D (BD-L-BATI3D)

A partir des prises de vues aériennes de 2020, une photorestitution stéréoscopique manuelle des contours de toit et faitières est réalisée avec une précision planimétrique et altimétrique < 15 cm (erreur moyenne quadratique EMQ) pour tous les bâtiments au Grand-Duché de Luxembourg dont l’emprise au sol est supérieure à 20 m2.

Ces modèles numériques des toits permettent ensuite de créer de manière automatisée les bâtiments en tant qu’objets 3D par projection sur le modèle numérique du terrain (MNT) existant.

Ainsi chaque bâtiment, pour autant qu’il a pu être identifié comme tel sur les images aériennes, existe en tant qu’objet 3D séparé.

Ces objets tridimensionnels peuvent être utilisés pour maintes applications professionnelles. La combinaison de ces données avec les modèles numériques de terrain permet de caculer de manière précise le portentiel solaire bâtiments, de réaliser des simulations relatives à la propagation du bruit ou de l'écoulement des eaux, pour n'en citer que quelques utilisations.

Les données du territoire communal de la Ville de Luxembourg (VDL) sont mises à disposition par le service topographie et géomatique de la VDL.

Modèle numérique de terrain (MNT)

Le modèle numérique de terrain mis à disposition est dérivé du relevé LiDAR aéroporté datant de 2019 et décrit la surface terrestre en trois dimensions sans prendre en compte la végétation et les constructions. Chaque pixel (taille réelle 50cm x 50cm) représenté sur le MNT contient une valeur moyenne de son hauteur absolue. Une représentation sous forme de carte 'estompée' (hillshade) est mise à disposition sur le géoportail national.

Pour des raisons de protection de certains sites sensibles et du patrimoine archéologique national, seul une version désensibilisée et à résolution réduite pour les surfaces boisées est mise à disposition du grand public.

Les données ainsi que des détails techniques sont disponibles sur le portail OpenData de l'Etat.

Modèle numérique de surface (MNS)

Le modèle numérique de surface mis à disposition est dérivé du relevé LiDAR aéroporté datant de 2019 et décrit la surface terrestre en trois dimensions, y compris la végétation et les constructions, à l'exception des lignes de haute tension. Chaque pixel (taille réelle 50cm x 50cm) représenté sur le MNS contient une valeur moyenne de son hauteur absolue. Une représentation sous forme de carte 'estompée' (hillshade) est mise à disposition sur le géoportail national.

Les données ainsi que des détails techniques sont disponibles sur le portail OpenData de l'Etat.

Maquette 3D du territoire national

Sur base des images aériennes verticales et obliques réalisées en été 2020 (juillet, août et septembre) une maquette 3D (photomaillage) du territoire national du Grand-Duché de Luxembourg a été calculé. Cette maquette est le résultat d'un processus automatisé sans que des corrections manuelles y soient apportées.

La maquette peut être consultée sur le géoportail national et un lien vers un fichier permettant d'intégrer la maquette sous forme de tuiles 3D est mis à disposition sur le portail OpenData de l'Etat.

Relevé aéroporté LiDAR du territoire national

En 2019, l'ACT a fait procéder à une mission d'acquisition de données par moyen aéroporté LiDAR. Les données sous rubrique sont issues d'un levé aérien tridimensionnel basé sur la technologie LiDAR (Light Detection and Ranging).
Le survol a été réalisé en février 2019 avec une densité de 15 points par mètre carré et une précision horizontale de +/- 3 cm et verticale de +/- 6 cm. 

Des informations détaillées se trouvent dans la rubrique spécifique séparée de notre site internet

 

A partir des prises de vues aériennes, une photorestitution stéréoscopique manuelle des contours de toit et faitières est réalisée avec une précision planimétrique et altimétrique < 15 cm (erreur moyenne quadratique EMQ) pour tous les bâtiments au Grand-Duché de Luxembourg dont l’emprise au sol est supérieure à 20 m2.

Ces modèles numériques des toits permettent ensuite de créer de manière automatisée les bâtiments en tant qu’objets 3D par projection sur le modèle numérique du terrain (MNT) existant.

Ainsi chaque bâtiment, pour autant qu’il a pu être identifié comme tel sur les images aériennes, existe en tant qu’objet 3D séparé

Dernière mise à jour